Mieux ou pas que l’école en institution ? là n'est certainement pas la question... c'est juste notre choix. Nous ne sommes pas la pour faire des comparatifs, d'ailleurs à qui cela servirait-il ? Aux enfants ?

Ici : pas de jugement sur les autres modes éducatifs juste des interrogations et des partages.

Choisir le mode éducatif, c'est un peu comme choisir d'apprendre à lire à un enfant : méthode globale, semi-globale, syllabique ? Y a-t-il vraiment un modèle mieux que les autres ? Où faut-il tout simplement trouver celui qui suscitera "l'adhésion" de notre enfant?

Qu'est-ce qui nous à pousser à choisir l’école à la maison?

Au début nous pensions "école Montessori" mais il y a eu la question du coût, de savoir si ça lui correspondrait ou pas ? et puis se cantonner à une seule pédagogie est-ce vraiment la meilleure solution ?

Jusqu'à présent nous proposons à nos enfants des choix d'activité en piochant dans diverses pédagogies : Locsy, Montessori, Mason, Reggio... Parfois ils adhèrent, parfois non, alors on s'adapte.S'est notre façon d'être bienveillant.

Nous ne voulons pas pousser nos enfants ni à devenir " singes-savant", ni à être complètement hermétiques à tout type d'enseignement.

Et dans la vie faudra bien qu'il s'adapte lui? Il y a bien des choses qui lui seront imposées dans le monde du travail ?
Comme partout, il y a des règles à la maison, la politesse par exemple. Il y a des routines : de lever, de coucher, des règles d'hygiène etc. Faire sa scolarité à la maison s'est pas être en dehors du système c'est juste l'aborder différemment. Ils ne rentreront pas dans la petite case "scolarisé"

Et la "sociabilisation"?, ah! ce mot qu'est-ce qu'on l'entend depuis qu'on commence à parler de notre choix... Qui peut  prouver qu'un enfant scolarisé est plus sociable qu'un autre ? Les générations passées pour qui l’école n'était pas obligatoire étaient associables ? J'ai vu des enfants en collectivité rester dans leur coin et pleurer toute la journée comme d'autres s'y sentant très à l'aise; Par ailleurs j'ai connu des enfants gardés par leurs parents très "pot de colle" et d'autre pas du tout.

Donc pour nous, pas d'école, mais de l'éveil par le quotidien, de l'incitation à l'autonomie, un quête de l’épanouissement dans l’apprentissage. Notre objectif : Allier l'apprentissage au loisir : d’ailleurs le saviez-vous : école vient du latin "schola" qui signifie: loisir studieux!